Florès ...
Ce monde qui vient

Cette année nous a rappelé à quelques constats : le monde est petit, mais la distance se paie comptant. Nous avons des ressources insoupçonnées et le numérique peut nous aider – comme nous couler – dans notre volonté de réappropriation de notre quotidien qui ressort ravivée de l’adversité. Le choix est à nous, et c’est la bonne nouvelle.

À ma place de créateur et responsable de société, j’ai vécu en 2020 une épreuve faite d’inquiétudes et de luttes. Nous avons été aidés et nous avons fait face. La société FLORES sort de cette année indemne grâce à l’implication de ses équipes et au dynamisme de nos clients.

Mais que tirer de tout cela ? En tant que programmistes et AMO, comment nous positionnons-nous à l’aube de 2021…

#1 Le monde est petit

Lorsqu’un virus fait le tour du monde en direct, chacun le constate. C’est un acquis pédagogique important de cette crise. Nous avons enfin intégré, vécu dans nos corps, ce qui était dit depuis longtemps : le monde est devenu petit.

Un monde, sans planète B, où il faut économiser les ressources non renouvelables, maintenir la biodiversité et miser sur l’énergie infiniment renouvelable des initiatives… car le véritable choc sera, nous le savons de mieux en mieux, la prise en compte du réchauffement climatique et de la perte de biodiversité.

En tant qu’AMO, nous continuons de viser l’excellence environnementale : nous nous y sommes formés, nous avons développé des outils pour, et nous brûlons de pouvoir les exploiter à fond dans le cadre de projets toujours plus ambitieux !!

#2 La distance se paie comptant

Nous avons subi les méfaits des concentrations, des délocalisations… Nous misons de nouveau sur le local et la proximité pour l’agriculture comme l’industrie et les réseaux peuvent nous y aider, comme ils ont aidé le phénomène inverse.

Programmistes, nous favorisons les filières locales à travers l’utilisation de labels. Nous prescrivons des niveaux de performance carbone orientant la conception vers des filières sèches et la construction bois…

#3 Nous avons des ressources insoupçonnées

Qui aurait pu imaginer que nous serions si résilients face à un bouleversement total ? Et bien nous y voilà. Nous avons constaté que nous pouvons tout changer, que l’humain n’est pas qu’un consommateur compulsif et qu’il sait s’adapter

Nous croyons en nous tous, pour penser l’avenir et pour cette raison lors des réunions de concertation ou d’accompagnement en space-planning, nous misons sur des approches toujours plus collaboratives et impliquantes !

#4 Le numérique peut nous aider – comme nous couler

C’est une opportunité de proposer des alternatives et de nous relier autant qu’un potentiel gouffre énergétique et un risque d’asservissement…

Chez Flores, nous avons fait le choix d’exploiter les potentialités du BIM, et de savoir aussi s’en passer, de disposer d’outils favorisant le télétravail, dopant les échanges et enrichissant certaines réunions. Mais nous restons profondément directs et ne délaisserons jamais la seule intelligence qui mérite de porter ce nom : l’intelligence naturelle que nous partageons tous.

#5 Notre volonté de réappropriation de notre quotidien ressort ravivée

Nous pouvons déléguer nos actions ou bien les vivre… Les pétitions en ligne sont une sorte d’action par procuration qui peine parfois à prouver son efficacité… mais à l’inverse fleurissent des actions concrètes, des initiatives, des contre lobbies. Ce sont les signes d’une créativité et d’une volonté de réappropriation du monde que l’on espère irréversiblement en marche !

Conscients de ces nouvelles attentes, nous avons développé ces dernières années de nouvelles démarches de programmation participative et de space-planning participatif qui donnent des résultats réellement enthousiasmants en pariant sur le talent et la compétence de chaque participant.

Nos résolutions pour 2021

Vous l’avez compris, Flores est plus que jamais engagée !

  • Mettre toujours plus à profits nos expertises en excellence environnementale, réemploi, BIM, accompagnement de projet dans le cadre de nos missions de programmation. Nous vous en parlons toutes les semaines ici.
  • Poursuivre le développement de notre activité de space planning à travers une nouvelle marque : Tooltoteam qui propose un bouquet de services allant du coaching à l’accompagnement, en passant par une conception participative et une déco individualisée…

Ce COVID ne marque pas une fin. Il ponctue un changement et une transition. Le véritable choc sera environnemental et il arrive. Notre énergie à tous, associations comme professionnels, sera indispensable pour tourner les épreuves en victoires et ne pas perdre de vue les valeurs qui ont un avenir, qui en ont toujours eu : le durable et le beau.

O.T.