Une veille constante, des dossiers et une vision de notre métier.

Favoriser la biodiversité – Partie 2

PARTIE II : les sols

sols

Vive les oiseaux, les fleurs, les abeilles et les belles plantes ! Fini le tout béton et les espaces aseptisés, il est désormais temps de laisser la nature reprendre ses droits. Pourquoi ? Parce que nous sommes étroitement dépendants de la stabilité des écosystèmes ! Pas la peine d’évoquer l’importance fondamentale des abeilles et des vers de terre… Et que dire du bien-être que nous ressentons en présence de verdure et de petits oiseaux ?

Faisons la place à la faune et à la flore près de chez nous, près de nos bâtiments, voire à l’intérieur. Laissons-les grimper, s’installer, nicher, habiter, s’agripper, se restaurer, pour nous offrir des lieux de vie plus apaisés.

Pour vous aider, retrouvez une série d’infographies illustrant des actions concrètes à mener pour favoriser le développement de la biodiversité.

Nous avions déjà parlé de biodiversité dans plusieurs articles, ici par exemple ou dans le premier article de la série sur les clôtures, par . Si installer des jardinières et quelques nichoirs semble facile, protéger vraiment la biodiversité nécessite parfois pas mal de réflexion et de prendre le temps : c’est le cas lorsqu’on souhaite préserver les sols au maximum car c’est tout le bâti et le plan de masse qu’il faut travailler en conséquence. L’article de cette semaine est donc dédié au sol, support indispensable de biodiversité, essentiel à la vie !

Pour plus d’info : voir par ici !

sols

S.S.

Commenter cet article :

* champs obligatoires

Nos autres points de vue