Florès ...
Le problème des moisissures

En France, la présence de moisissures visibles dans les logements est estimée aux alentours de 20%. Ce problème semble bénin mais peut en fait se révéler dangereux ! On vous explique pourquoi et comment !

Qu’est-ce qu’une moisissure ?

Elles désignent des champignons microscopiques. Il existe un grand nombre de variétés de spores de moisissures. Selon la variété, leur couleur peut être blanchâtre, gris verdâtre, noir ou brun foncé. Ces spores sont naturellement présentes dans l’air. Leurs dimensions sont généralement inférieures à 10 microns.

Certains types de moisissures apparaissent en quantité différente selon les saisons. La concentration des spores dans l’air extérieur est plus faible après une période de pluie ou pendant des périodes de grand froid.

Par ailleurs, la concentration en spores est généralement plus élevée dans l’air extérieur que dans l’air intérieur. Elle est également plus élevée aux alentours des espaces boisés.

Les moisissures produisent de nouvelles spores en se développant, ce qui rend leur prolifération très rapide.

Conditions au développement de moisissures

Pour que les moisissures se développent, certaines conditions doivent être remplies. Il faut notamment :

  • Une quantité d’oxygène suffisante.

Cette condition ne pose pas de problème à l’intérieur d’un bâtiment, la concentration d’oxygène y étant suffisante.

  • Des conditions de température appropriées

Les moisissures peuvent se développer lorsque la température est comprise entre 0 et 60°C. Néanmoins, elles se développent plus facilement entre 5 et 25°C. La variation de température doit être faible pour un développement optimal. Cette condition ne pose également pas de problèmes dans les bâtiments pour leur développement, la température se trouvant souvent dans cette fourchette de températures favorables.

  • Une source de nutriments

Les moisissures ont besoin pour se développer de faibles quantités de matières organiques décomposables. Il peut s’agir de graisses, de cellulose, de sucres, etc.

Les lieux comportant des salissures ou de la poussière en abondance sont favorables à leur développement. Cependant, elles peuvent tout de même se développer dans un bâtiment très propre.

Certaines peintures, certains papiers peints, certaines colles sont particulièrement de bonnes sources de nutriments.

  • Une source d’humidité.

L’organe reproducteur des moisissures contient environ 95 % d’eau. L’eau est une condition indispensable à leur développement. L’humidité nécessaire à leur développement est principalement contenue dans le support sur lequel elles se trouvent.

Les deux dernières conditions sont prépondérantes dans la formation de moisissures dans un bâtiment.

Impact sur la santé

Les moisissures jouent un rôle dans la dégradation des matériaux d’un bâtiment, mais elles sont également sources de problèmes de santé. Ainsi, leur traitement n’est pas un aspect à négliger.

Elles touchent principalement les organes respiratoires. Les principales conséquences sont le développement de l’asthme ou l’irritation des muqueuses chez l’habitant.

Ces risques sont plus importants pour les personnes dont le système immunitaire est faible ou pas encore entièrement développé, par exemple les enfants en bas âge. Ceux-ci sont donc plus susceptibles de développer des maladies comme l’asthme.

Enfin, certaines moisissures peuvent provoquer des allergies et produire des substances toxiques cancérigènes.

Du point de vue hygiénique, de la santé et du confort, les moisissures doivent donc être évitées.

Conclusion

Les moisissures sont un fléau dans les bâtiments, elles dégradent les matériaux et s’attaquent à la santé des occupants. Une des conditions prépondérantes à la prolifération des moisissures est la présence d’humidité dans le bâtiment. Les différentes causes d’humidité dans un bâtiment seront traitées dans un futur article, affaire à suivre !

L.W.

Sources