Florès ...

PARTIE I : les clôtures

Vive les oiseaux, les fleurs, les abeilles et les belles plantes ! Fini le tout béton et les espaces aseptisés, il est désormais temps de laisser la nature reprendre ses droits. Pourquoi ? Parce que nous sommes étroitement dépendants de la stabilité des écosystèmes ! Pas la peine d’évoquer l’importance fondamentale des abeilles et des vers de terre… Et que dire du bien-être que nous ressentons en présence de verdure et de petits oiseaux ?

Faisons la place à la faune et à la flore près de chez nous, près de nos bâtiments, voire à l’intérieur. Laissons-les grimper, s’installer, nicher, habiter, s’agripper, se restaurer, pour nous offrir des lieux de vie plus apaisés.

Pour vous aider, retrouvez une série d’infographies illustrant des actions concrètes à mener pour favoriser le développement de la biodiversité.
L’infographie de cette semaine est dédiée au thème des clôtures, l’une des premières entraves aux continuités écologiques.clôture

S.S.