Une veille constante, des dossiers et une vision de notre métier.

Que savez-vous vraiment du coût global ?

coût global

Le coût global, tout acteur de la construction en a forcément entendu parler, c’est devenu très à la mode ! Mais savez-vous vraiment ce que cache cette notion parfois employée à tort et à travers par certains qui veulent briller ?

 

C’est le moment de tester vos connaissances et n’ayez pas peur, au pire vous apprendrez des choses !

 

Votre score :  

Votre rang :  

Pour aller plus loin :

  • Coût global des bâtiments et des projets d’aménagement Mode d’emploi, par Catherine Charlot-Valdieu et Philippe Outrequin, aux Editions Le Moniteur
  • Intégrer le coût global dans les projets de construction, aux éditions du CSTB

Si vous êtes maître d’ouvrage, n’hésitez plus à faire réaliser une étude en coût global, au stade de la programmation, du concours ou des études de conception. Anticiper les coûts futurs ne pourra que les faire réduire !

A.P.

Un commentaire

  1. Outrequin dit :

    Les questions sont intéressantes mais je ne suis pas d’accord sur les réponses
    – l’exploitation – maintenance correspond rarement à 85 % du coût global pour une construction entière, disons qu’on est plutôt à environ 50 % et sans doute moins si le bâtiment devient très performant
    C’est seulement vrai si vous considérez un équipement seul ou l’installation d’un système technique (chauffage ventilation par exemple)
    d’où une réponse possible multiple
    – les euros courants sont à éviter mais il faut effectivement en tenir compte notamment en déflatant les hausses de prix de certains biens ou services par rapport au taux d’inflation général, pour tenir compte des hausses réelles.
    Par exemple si l’énergie augmente de 4 % par an en euro courant, il faut effectivement considérer la hausse différentielle par rapport au coût de la vie (par ex 1,5 %), soit dans ce cas approx. 4 – 1,5 = 2,5 %
    Cordialement

* champs obligatoires

Nos autres points de vue